JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
vendredi , janvier 21 2022

Denis Sassou-Nguesso : les étranges « attributs » des notables pour exiger sa candidature

Le président Denis Sassou-Nguesso est candidat pour une énième fois à la présidentielle au Congo-Brazzaville. Samedi 23 janvier passé, il a officiellement annoncé sa candidature dans la localité de Kibangou face aux populations et notables insistants.

36 ans déjà passés à la tête du Congo. Et l’aventure pourrait continuer pour Denis Sassou-Nguesso qui a officiellement dit oui aux sollicitations de ses militants de rempiler à la tête de l’Etat. Lors de la cérémonie du lancement des travaux de construction d’une route à Kibangou, les notables de cette localité de Niari ont de façon symbolique remis au président deux nattes,  l’une vieille et l’autre toute neuve.

Il s’agit, à les en croire, d’un symbole de la continuité, rapporte Rfi. Comme complément, selon le média français, ils ont ajouté une peau et des dents de panthère avec des noix de cola. Ce sont, estiment les notables, des attributs du pouvoir dont la remise au chef de l’Etat a été appuyée par la demande de sa représentation pour le scrutin du 21 mars 2021. Puis, la réponse de Sassou-Nguesso a été sans équivoque.

« Oui ! Nous nous portons candidat à l’élection présidentielle de mars prochain. Et, nous pensons qu’ensemble dans la paix nous allons poursuivre la longue marche vers le développement de notre pays », a déclaré le président.

Et déjà, une partie de sa caution de candidature (25 millions Fcfa) est couverte par des jeunes ex-combattants du Niari. Ceux-ci ont contribué à hauteur de 5 millions de francs CFA. Mais au sein de la société civile, cette candidature apparait inopportune.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

Georges Bada et co-accusés : Le dossier renvoyé au 5 février

Le procès de l’affaire des 39 ha s’est poursuivi ce vendredi 22 janvier 2021 au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils