JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
samedi , juin 12 2021

Bénin : les citoyens légalement exclus de l’élection présidentielle prochaine

Bientôt l’élection présidentielle au Bénin. Le code électoral en vigueur depuis 2019 précise à cet effet ceux qui ont le droit d’aller aux urnes pour élire les nouveaux dirigeants de la nation et ceux qui en sont privés.

Tous les citoyens béninois ne pourront prendre part au scrutin du 11 avril 2021. Conformément à la loi N°2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral, il ne suffit pas juste d’être majeur pour prétendre jouir de son droit de vote. En effet, dans son article 10, la loi électorale précise clairement ceux-là qui ne peuvent être électeurs. Il s’agit des étrangers, des individus condamnés pour crime, des individus condamnés à une peine d’emprisonnement avec ou sans sursis d’une durée égale ou supérieure à trois (03) mois, assortie ou non d’amende.

LIRE AUSSI Bénin – Présidentielle de 2021 : le processus électoral enclenché

De même, les individus en état de contumace (refus de comparaître devant un tribunal), les faillis non réhabilités ainsi que les individus privés du droit d’élire ou d’être éligible par décision de justice, sont écartés du scrutin. Par ailleurs, l’article 12 du code électoral dispose toujours à ce propos que nul ne peut voter si son nom ne figure sur l’extrait des listes des électeurs de la circonscription électorale de sa résidence, sauf en cas de dérogation prévue par la présente loi ; ou s’il ne détient une pièce d’identification.  

LIRE AUSSI Patrice Talon confirme le « dilemme cornélien » pour la présidentielle de 2021

Toutefois, les individus condamnés pour infraction involontaire peuvent être électeurs. « Tout individu condamné, ayant accompli sa peine et bénéficiant d’une réhabilitation légale ou judiciaire peut être électeur, à l’exception des individus condamnés pour crime », a précisé l’alinéa 1 de l’article 11 du code électoral. De façon générale, toute personne de nationalité béninoise, âgée de dix-huit (18) ans révolus au jour du premier scrutin d’une année et jouissant de ses droits civils et politiques, dispose l’article 9 du code électoral, est électeur.

Par Emmanuel M. LOCONON

Dans le flux

À propos laprimeur

Check Also

L’ASSEMBLEE NATIONALE: Plusieurs personnalités dont Paul Hounkpè chez le Pdt. Louis Vlavonou

AUDIENCE AU CABINET DE L’ASSEMBLEE NATIONALE Le président Louis Vlavonou a accueilli ce mardi 8 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils