JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
vendredi , juin 25 2021

Sidi Ould Tah, DG de la BADEA souligne les ‘’avantages’’ de la Covid-19 pour l’Afrique

Sidi Ould Tah

S’il est vrai que la plaie de la Covid-19 continue toujours de saigner dans le monde entier, il n’en demeure pas moins que cette pandémie offre de nouvelles perspectives à l’Afrique.

Sidi Ould Tah, Directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea)  estime que malgré l’ampleur du mal, il aura permis de mettre les uns et les autres devant le fait accompli. « Je pense qu’au moins cette crise aura eu le mérite d’ouvrir nos yeux sur un certain nombre de réalités qui étaient là », a souligné l’ancien ministre mauritanien des Affaires Economiques et du Développement lors d’un débat télévisé sur RFI et France 24.

LIRE AUSSI Mauritanie : Disparition de l’ancien président Sidi Ould Cheikh Abdallahi

« La première réalité, avance-t-il, c’est que nous pouvons faire beaucoup de choses sans se déplacer. » Il en veut pour preuve la possibilité pour les banques de développement, la plupart des multilatérales aujourd’hui de continuer toujours à travailler et à analyser des dossiers, à donner leur accord sans même que des réunions formelles n’aient lieu. En plus du télétravail qui est devenu la solution plus adaptée pour les entreprises face à la crise, l’invité d’Alain Foka est aussi convaincu d’un fait.

« L’Afrique, reconnaît-il, regorge de talents puisqu’il y a eu beaucoup d’innovations pendant cette période de Covid pour permettre l’adaptation à la situation ». Une deuxième réalité qui, selon Sidi Ould Tah, s’est manifestée notamment par la conversion de plusieurs tailleurs désœuvrés en des confectionneurs de masques contre le virus. Quant à eux, les restaurants font désormais de la livraison à domicile leur nouveau mode opératoire, remarque l’ex ministre avant d’ajouter que « ça montre un peu l’ingéniosité et les talents qui sont là ». Mieux, en matière de transformation digitale, on a vu beaucoup d’applications se développer pour permettre les transferts de monnaies par mobile.

LIRE AUSSI Vice-Présidence du Bénin : Prise pour « quémandeuse », Reckya Madougou décide de porter plainte

Sidi Ould Tah, ancien ministre mauritanien des Affaires Economiques et du Développement et directeur général de la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) était invité au même titre que Lionel Zinsou, ancien Premier ministre Béninois, Reckya Madougou, ancienne ministre béninoise de la Justice sur le plateau de RFI. Ils ont analysé la question de l’avenir réservé à l’Afrique face à la crise de Covid-19 : « L’Afrique peut-elle se réinventer dans l’épreuve ? ».

Par Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Un nouveau format établi pour l’édition d’octobre prochain

« Karo Odjiré » à Ifangni: Un nouveau format établi pour l’édition d’octobre prochain

Préparatif de la cinquièeme edition de « Karo Odjiré » à Ifangni La cinquième édition de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils