JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
lundi , octobre 18 2021

Twitter: les deux messages de trop qui plongent Donald Trump dans la solitude

Donald Trump @www.derstandard.at

Un tour sur le compte Twitter de Donald Trump et on peut constater le silence radio qui y règne.  Après la suspension du président sortant des Etats-Unis de son réseau social préféré ce vendredi 08 janvier, Twitter explique la prise d’une telle mesure par deux messages hors normes tweetés par le président.

Donald Trump a franchi le rubicond. Pour avoir enfreint les règles de Twitter, le président américain s’est vu banni par la plateforme qui constituait pour lui le principal canal de communication durant son mandat. « Compte suspendu », le constat est effectif sur son mur qui n’affiche désormais qu’une page totalement vide, sans photos ni textes.  Les raisons avancées par le réseau social pour justifier cette mesure drastique sont notamment relatives à deux messages postés par Donald Trump le 8 janvier passé.

LIRE AUSSI Etats – Unis : Twitter suspend définitivement le compte personnel de Donald Trump

« Les 75.000.000 de grands patriotes américains qui ont voté pour moi, America First, et Make America great again, auront une voix géante dans le futur. Ils ne seront ni méprisés ni traités injustement de quelque manière que ce soit !!!», avait-il posté. Ce tweet, soutient la plateforme, est enclin à  pousser les gens « à la violence » et à les encourager, les inspirer « à reproduire les actes criminels qui ont eu lieu au Capitole américain le 6 janvier 2021 ». Toute chose qui va à l’encontre des standards de Twitter.

Le second message est celui à travers lequel le désormais prédécesseur de Joe Biden, nouveau président élu des Etats-Unis déclarait : « À tous ceux qui ont demandé, je n’irai pas à l’inauguration le 20 janvier ». Une déclaration qui, explique Twitter, est « reçue par un certain nombre de ses partisans comme une confirmation supplémentaire que l’élection n’était pas légitime ». Et puisque la présence du président Trump à l’investiture n’est pas aussi certaine, cette cérémonie s’avèrerait donc comme une « cible sûre ».   

LIRE AUSSI Tout savoir sur Joe Biden, nouveau président des Etats-Unis

Définitivement…

Au vu des risques liés à ces tweets incitatifs « à la violence », la décision a été aussi ferme que conséquente. « Après une étude précise des récents tweets du compte @realDonaldTrump et de leur contexte – notamment dans la façon dont ils sont compris et interprétés sur et en dehors de Twitter – nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque de nouvelles incitations à la violence », a expliqué le réseau social.

Suspendu de façon définitive de la plateforme, Donald Trump a répliqué à travers le compte officiel Potus, apprend 20 minutes. « Nous ne serons pas réduits au silence », a-t-il adressé à l’endroit de ses militants. Il s’insurge contre cette interdiction de « la liberté d’expression » et annonce un probable lancement pour très bientôt d’une plateforme personnelle. Mais pour le moment, le président devra faire face à la solitude dans laquelle le plonge cette suspension.

Par Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Scandale sexuel à l’OMS : des témoignages accablants sur des cas de viol et d’abus en RDC

Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS, Lundi 24 mai 2021. @(Laurent Gillieron/Keystone via …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils