JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

Bénin – Politique : François Abiola passe à la loupe trois faits majeurs des derniers moments de 2020

François Abiola

Le professeur François Abiola a été l’invité, ce dimanche 3 janvier 2021, de l’émission ‘’expression directe’’. A travers les ondes de radio Gerddes, l’ex ministre est revenu sur trois événements  politiques ayant spécialement marqué la fin de l’année 2020.

La tournée nationale du président Patrice Talon, son discours sur l’état de la nation et son message de vœux au peuple béninois. Les derniers jours de l’année 2020 ont été ceux ayant fermé une ‘’année très difficile et horrible’’ selon François Abiola. La boucle étant bouclé par les faits politiques supra, le membre fondateur du Bloc République revient d’abord sur cette tournée d’un mois à l’occasion de laquelle le chef de l’Etat a parcouru une soixantaine de communes. Contrairement à ceux qui pensent que cette initiative présidentielle frisait une stratégie politique, ou encore de la précampagne, l’invité de Gerddes confirme pour sa part qu’il s’agit bel et bien d’une tournée de reddition de compte et de remerciement de la population pour avoir accepté le ‘’serrage de ceinture’’. Ce fut une occasion pour le président d’être à l’écoute de son peuple et de lancer aussi un appel au changement des habitudes.

LIRE AUSSI Bénin – Exigences du collectif de l’opposition : « C’est de la théorie d’amphithéâtres ça », François Abiola

L’un des aspects l’ayant le plus marqué positivement est la ponctualité dont  a fait preuve le président sur le terrain en dépit du fait que ses voyages se soient effectués par voie terrestre. « C’est un président qui veut être un exemple », a martelé l’ancien ministre en saluant le sens du respect de l’heure chez Patrice Talon. Au-delà du but premier de cette tournée tenue avec l’engouement de la population, François Abiola y voit un moment de valorisation du patrimoine culturel du Bénin, étant donné les prestations artistiques mises en relief lors de ce périple. D’aucuns se demandent pourquoi attendre la fin du mandat présidentiel pour faire cette tournée. Le membre fondateur du BR soutient que c’est une question de style personnel. « Le style du président Talon est vraiment différent ».

LIRE AUSSI Bénin: Discours intégral du président Patrice Talon sur l’état de la nation

Il a d’abord mis en œuvre les actions bien réfléchies avant de se rendre maintenant sur le terrain pratiquement à la fin de la mission pour voir si ce qu’il a demandé de faire l’a été réellement.  Ce qui selon l’ex ministre de Boni Yayi est normal et « il faut lui tirer chapeau ». Relativement aux propos tenus par le chantre de la rupture sur le système éducatif et ses acteurs, l’universitaire loue son courage et le soutient dans sa thèse car selon lui, « il faut accepter la vérité, il faut accepter que chacun puisse dire ce qu’il a dans le ventre ».

Les lignes ont bougé

Du discours sur l’état de la nation, François Abiola retient fondamentalement que les lignes ont bougé. Cependant, au plan sanitaire, si l’indice de satisfaction est faible, c’est dû selon lui au fait que des efforts restent toujours à consentir pour le renforcement des structures sanitaires. Il loue le courage et l’humilité du président dans sa démarche de changer l’enseignement général par celui technique afin d’assurer la qualité et d’améliorer le professionnalisme des béninois. Sans pour autant remettre en cause les actions du régime défunt, l’ex ministre reconnaît que des efforts successifs se font pour parvenir au Bénin d’aujourd’hui. Il propose tout de même qu’il faut revoir les offres de formation, améliorer le niveau des instituteurs, renforcer les infrastructures éducatives, perfectionner l’éducation et la façon de donner ces offres-là  puisque « la demande est tellement importante mais l’offre ne suit pas ».

LIRE AUSSI Patrice Talon : « Dans le secteur éducatif, notre situation demeure globalement préoccupante »

Concernant le message de vœux du président à la nation, François Abiola y souligne un appel à un réarmement moral, un fouet de l’orgueil national. Par ailleurs, ouvrant une brèche sur la pertinence de la réforme du système partisan, l’invité du dimanche estime que si l’on a du mal à l’apprécier aujourd’hui, qu’il est persuadé que dans quelques années, dans cinq ans, dans dix ans, les générations à venir apprécieront cette réforme à sa juste valeur. « C’est une bonne réforme qui va permettre – c’est difficile – aux gens de vivre ensemble, de penser mieux la gouvernance du pays ». Un mandat de réforme qui tire vers sa fin et beaucoup se demandent si le président Patrice Talon reviendra pour un second mandat. A l’analyse du membre fondateur du Bloc Républicain, en regardant entre les lignes, on voit déjà ce qui se dessine : une probable candidature du chantre de la rupture pour 2021.

Par Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Sanction des Etats-Unis via la MCC : le Bénin, souverain, prend acte

Patrice Talon, président de la République du Bénin Les Etats-Unis ont annoncé, 14 décembre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils