JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
lundi , décembre 6 2021

Bénin- Abandon du FCFA : Le Gouvernement demande l’indulgence de l’auteur de la question d’actualité l’He Jean Pierre Babatoundé pour la transformer en Communication au Parlement

La question d’actualité avec débat déposée il y a environ un an sur la table du président de l’Assemblée Nationale et transmise au gouvernement dès lors, a été un point de la séance plénière de ce jour au palais des gouverneurs à Porto -Novo.

Après lecture pour rappel du libellé du texte pour permettre au gouvernement et à ses collègues avant la réponse du gouvernement et ceci conformément aux dispositions de l’article 108 alinéa 1 du règlement intérieur de l’assemblée Nationale.  La présidente de la séance, la première vice-présidente du parlement, Mariam Talata Zimé a donné la  parole  au gouvernement représenté par le ministre Séverin Quenum de la justice pour répondre aux questions.   

Le ministre a très tôt changé de fusil d’épaule en demandant à la représentation nationale de bien vouloir accepter que cette question d’actualité soit transformée en communication que le gouvernement viendra présenter aux honorables députés. Il n’a pas aussi manqué  de demander au président du parlement  et en l’occurrence au député auteur de la question,   l’He Jean Pierre Ibitècho Babatoundé  pour pouvoir donner assez de détails et surtout clarifier les causes de cet abandon du FCFA tant annoncé pour être accepté  par le Bénin  à partir de 2021.

« Je gouvernement voudrais demander l’indulgence de l’He Babatoundé pour  user de cette prérogatives de l’article 108 alinéa 2  du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale  pour transformer la question d’actualité en une  communication que le gouvernement viendra donner à honorables députés à ce sujet », C’est en ces termes que le ministre  de la justice Sévérin Quenum représentant le gouvernement a plaidé ce jour devant les députés,  suite à  la question sur l’abandon du CFA par le Bénin. Une intervention qui n’a pas reçu l’approbation de tous les députés présents à cette séance excepté le député Orden Alladatin.

Pour certains députés, le gouvernement devrait se conformer au règlement intérieur du parlement en annonçant plus tôt  le changement souhaité au lieu de venir le faire au moment où le débat a été déjà engagé. Cependant comme une bonne mère pour bercer son bébé,   la première vice-présidente du parlement,  présidente de séance a exhorté ses collègues à rester dans l’esprit de  la doléance demandée par le gouvernement avant de relancer à nouveau  le gouvernement pour sa communication qui ne doit plus mettre du temps pour venir.

L’auteur de la deuxième question d’actualité qui porte sur la recrudescence des accidents sur les axes routiers Calavi-Akassato étant absent,  cette question n’a pas été abordée. La présidente a invité  ses collègues à prendre part à la séance plénière qui aura lieu le lundi pour préparer l’arrivée du chef de l’État, le président Patrice Talon mardi 29 décembre 2020 pour délivrer son message sur l’état de la Nation,  une exigence constitutionnelle.

La Rédaction

À propos laprimeur

Check Also

Compte-rendu du conseil des ministres du mercredi 24 novembre 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 24 novembre 2021, sous la présidence de …

One comment

  1. Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils