JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , septembre 21 2021

Drame à Godomey : Un cadavre retrouvé au bord de la voie ce matin

Un drame s’est produit très tôt dans la matinée de ce samedi 12 décembre 2020. Il s’agit de la découverte d’un corps sans vie  étendu devant une boutique non loin de l’échangeur de Godomey au Bénin.

Triste ! Encore un autre corps sans vie retrouvé après les nombreux cas déjà connus en cette fin d’année. Cette fois-ci, c’est la population de Godomey qui s’est réveillée sous le choc de la découverte d’un cadavre tristement couché au bord de la voie quittant le Collège d’Enseignement Général de Godomey pour l’échangeur portant le nom du même arrondissement.

LIRE AUSSI Drame à Lokossa : Décès d’une vieille dame, du sperme en quantité retrouvé dans son sexe

Les circonstances de sa mort ne sont pas encore officiellement connues, mais selon les témoignages recoupés par notre rédaction sur les lieux, la personne décédée et qu’on ne parvient pas à identifier, serait dans la zone depuis trois jours déjà. A en croire l’un des témoins qui dit avoir vu cet individu le jeudi passé très tôt le matin, ce dernier aurait l’air étrange et était assis sur sa moto, casque sur la tête.

« Le vendredi passé encore, je l’ai revu mais cette fois-ci sans sa moto mais le casque sur la tête. Je lui ai tapoté la tête avec mon trousseau de clés et lui ai demandé qui il était. Il m’a révélé son identité. Seulement que je n’y ai plus fait trop attention et je suis rentré chez moi. J’avais l’impression qu’il avait bu, son visage était enflé », a-t-il narré dans une langue locale que nous avons traduite en français.

LIRE AUSSI Félix Iroko : Ce pourquoi le feu professeur d’histoire prenait souvent Zém ou marchait

Malheureusement, le corps ne peut plus parler pour dire exactement ce qui s’est réellement passé. La police alertée, est venue sur les lieux pour les constats d’usage. Les médecins ont également examiné le corps avant de l’enfiler. Sur les lieux où plusieurs usagers curieux s’alignent pour comprendre ce qui s’y passe, jusqu’à notre départ, les policiers et médecins attendaient pour l’évacuation du corps.

Par Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Bénin : les directeurs de la maternelle et du primaire nouvellement nommés (liste)

Le ministre des enseignements maternel et primaire a nommé de nouveaux directeurs d’écoles dans les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils