JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , juin 24 2021

Dr Justin Avolonto : Le dernier acte amical posé par feu Félix Iroko à son ancien étudiant

Félix Iroko

A la veille de son inhumation prévue pour ce samedi, des hommages ont été rendus au professeur feu Abiola Félix Iroko au hall des arts de Cotonou, le vendredi 11 décembre 2020. A cette occasion, plusieurs de ses anciens étudiants ont témoigné de la qualité de personne qu’a été le défunt. Dans ses témoignages, le Docteur Justin Avolonto a rappelé le dernier acte posé par l’illustre disparu à son endroit.

S’il avait la possibilité de ramener son professeur en vie, il le ferait volontiers. Mais la mort étant irréversible, Justin Avolonto s’est juste contenté de l’accepter mais avec un esprit chargé de souvenirs notamment en ce qui concerne la simplicité et l’humanité de l’homme qui selon lui sait bien se dépouiller de tous ses titres pour offrir gratuitement son amitié et sa considération à ses anciens étudiants.

LIRE AUSSI Félix Iroko : Ce pourquoi le feu professeur d’histoire prenait souvent Zém ou marchait

Et parlant d’étudiant, il en est un dont le professeur Abiola Félix Iroko a toujours offert son amitié. Il se rappelle que celui-ci lui demandait souvent de le tutoyer ; ce qu’il n’a jamais pu, dit-il. « Car toutes les fois que je me retrouve devant toi, ce n’est pas l’ami que nous nous accordons tous les deux à être l’un pour l’autre que je vois, mais plutôt le professeur qui m’a permis d’aller à la source de son immense savoir durant tout mon cursus universitaire.», a confié Justin Avolonto qui estime que le défunt aura été de son vivant un homme immense et infatigable dont les recherches ont fait progresser l’historiographie du Bénin.

De la décision à l’acte

Avec l’insistance du professeur, ajoute le Docteur, il finira par se résoudre, le 19 octobre 2020, à tutoyer désormais l’académicien, son maître. « Ce jour-là, en effet, tu as posé un acte fort à l’égard de la modeste personne de ton ancien étudiant que je suis en venant à l’improviste jusqu’à mon bureau au quartier Jack à Akpakpa pour me dédicacer ton livre intitulé  ‘’Les Shanga de la vallée du Niger. Des origines au XIXe siècle’’, paru en 1998 à Cotonou aux Editions du Flamboyant », a témoigné Avolonto tout ému.

C’était le seul but de sa visite, renchérit-il. Et sur la première page du livre,  Félix Iroko écrivit de sa main la dédicace « A Justin, amicalement »,  avec au bas de sa signature, Félix.

« C’est surtout cette dédicace ainsi que la façon dont elle m’est parvenue qui ont provoqué en moi la réciprocité du sentiment amical envers le professeur et qui m’ont irrésistiblement décidé de le tutoyer dorénavant dès notre rencontre suivante sans savoir, hélas, que c’était déjà la dernière.»

Dr Justin Avolonto

LIRE AUSSI Abiola Félix Iroko : L’historien béninois inhumé au cimetière Vassèho cet après-midi. Le programme

La rencontre suivante étant celle qui a réuni parents, collègues, étudiants, autorités et autres au cours d’une cérémonie d’hommages, l’étudiant devenu docteur a tutoyé publiquement et pour la première fois son professeur en souhaitant que le Seigneur l’accueille dans son royaume pour la paix éternelle.

Par Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

l'imam LIGALY Youssouf, Vice-président du Creuset du Dialogue inter-religieux

Dialogue inter religieux, le président du parlement renouvèle son engagement

Le dialogue inter religieux au coeur des echanges au cabinet du président Louis G. Vlavonou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils