JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

TOURNEE DU CHEF DE L’ETAT : Alain Orounla fait le point des étapes de Lalo, Toviklin et Klouekanme

PRESIDENT PATRICE TALON

Patrice Talon poursuit son périple dans les localités du Bénin. Le Ministre porte-parole du gouvernement comme à son habitude, a fait le point de la 9eme étape du Chef de l’Etat dans trois villes du Couffo.

Lalo, Toviklin et  Klouékanme sont les trois villes visitées par le chef de l’Etat béninois ce lundi 23 novembre dans le cadre de sa tournée nationale de reddition de compte. Pour Alain Orounla, cette  étape dans le Couffo était très attendue par les populations.

«Les populations des localités de Lalo, de Toviklin et de Klouékanme ont entendu et écouté le Président de la République qui a présenté le bilan de ses actions de développement. Les béninois dans leur ensemble sont aujourd’hui édifiés sur les réalisations et acquis du Programme d’Actions du Gouvernement », a-t-il expliqué, faisant le point de la 9eme étape de la tournée présidentielle.

LIRE AUSSI Tournée présidentielle : Patrice Talon attendu ce jour à Djakotomey, Dogbo et Aplahoué ce jour

 Le Président Patrice Talon a partagé, dit-il,  « les raisons pour lesquelles, il y a un peu plus de rigueur dans la collecte des impôts; les raisons pour lesquelles, il fallait serrer la ceinture et mettre un terme à la pagaille ».

Pour le porte-parole du gouvernement, cette tournée qui démontre son intérêt et sa pertinence est la preuve que  le Président n’est ni  dans un test de popularité, ni dans un sondage d’opinions, mais qu’il est entrain de rendre compte de ce qu’il a fait à la tête de notre pays.

BENIN : Ce que coûte la tournée présidentielle de Patrice Talon à la caisse béninoise

« Le serrage de ceinture qui met un terme à la pagaille, ce n’est pas un régime, une gouvernance qui affame son peuple. C’est au contraire, une gouvernance qui met de l’ordre dans les finances publiques pour accroitre les acquis communs de développement », a laissé entendre le ministre de la communication et de la Poste.

Par David Bélankou

À propos admin

Check Also

UDBN-BR : précisions sur le congrès de fusion

Tout se met progressivement en place pour officialiser la fusion annoncée entre le Bloc Républicain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils