JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
samedi , décembre 4 2021

POLITIQUE:Le professeur François Abiola donne sa lecture de la décision de suspension de Jean-Michel Abimbola

Le professeur François Abiola

L’émission ‘’Grand Angle’’ du média en ligne Crystal news a reçu, dimanche 22 novembre 2020, le professeur François Abiola. Le membre du bureau politique du Bloc Républicain a opiné sur les questions de l’actualité politique au Bénin notamment le sujet relatif à la  suspension de monsieur Jean Michel Abimbola des activités du Bloc Républicain. 


L’opinion nationale grouille depuis quelques jours suite à la suspension du premier secrétaire adjoint du Bloc Républicain. L’information a amplement circulé sur les réseaux sociaux fin semaine écoulée. C’est par ce canal aussi que le professeur François Abiola dit avoir pris connaissance de la décision matérielle des responsables du bureau exécutif. « Moi je n’ai pas eu la décision. C’est au niveau des réseaux sociaux que nous avons eu ça », a-t-il fait comprendre tout en reprécisant que conformément au fonctionnement du parti BR, il y a le bureau politique dont il est membre et ensuite le bureau  exécutif qui applique les décisions du Bureau politique. Tout compte fait, l’invité de Cristal News pense, en parlant de ce verdict, que ce sont des choses qui peuvent arriver dans la vie politique ou la vie tout court et qu’il n’y a pas lieu de dramatiser. Toutefois, il se demande par où le document a pu prendre pour tomber sur la place publique alors même que le parti a sa cuisine interne.

LIRE AUSSI: Destitution de la maire BR Karamath Fagbohoun : Jean-Michel Abimbola culpabilisé et sanctionné

A l’en croire, au sein de la formation, il y a des sanctions certes, mais elles ne sont pas fréquentes. Relativement aux raisons qui ont motivé la décision du Bloc Républicain, le membre du bureau politique dit ne pas être au courant et même s’il l’était, il ne les évoquerait certainement pas. Néanmoins, il s’est basé dans son analyse sur des événements récents pour tenter de répondre à la question liée aux mobiles de cette suspension. Il ressort de son analyse que les positionnements pour les élections législatives et surtout les élections communales ont engendré de grosses  frustrations que quelqu’un doit assumer : « Il y a toujours des impaires.

Lorsque vous êtes chargé de donner votre signature, d’approuver ou de ne pas approuver ces genres de choses, vous ne savez pas à quel moment vous faites ou ne faites pas bien », a martelé François Abiola avant de renchérir que l’on peut facilement se retrouver dans une situation ou parfois les militants vous font faire des erreurs même des fautes. Pour Adjaouèrè, le déclenchement, dit-il, est au niveau d’un conseiller qu’on ne devrait pas positionner mais qui l’a été.

LIRE AUSSI: SUSPENSION DE JEAN MICHEL ABIMBOLA DU BR : Les deux indices d’analyse de Roméo Alitanou

Tout compte fait, « je suis sûr que ceux qui ont eu à apprécier ce dossier ont fait ce qu’il fallait faire », estime-t-il en ajoutant qu’il serait à la place du suspendu qu’il ferait un examen de conscience pour savoir et corriger ce qu’on lui reproche exactement.


Au sujet de savoir s’il y a la main de Talon ou pas 


Face à la question de savoir si le président Patrice Talon, membre du Bloc Républicain, a approuvé cette décision, l’universitaire a été on ne peut plus clair. Pour lui en effet, il faut laisser le Président Talon loin de tout ceci même si on peut penser qu’on l’en a informé. L’idéal selon lui aura été de laisser le béninois mature. François Abiola affirme que les dirigeants du parti sont assez responsables dans la gestion du parti. 


Implications…


Les réformes du système partisan donnent une certaine force aux partis et non aux individus. Ainsi donc l’ancien ministre de la République semble dire que la suspension de son frère du même département fera faire un sursaut pour l’amélioration de la gestion du parti.« Quand ça arrive, on réajuste les choses », soutient Abiola.

LIRE AUSSI: BENIN-SUSPENSION D’ABIMBOLA : Un responsable du BR parle d’une traîtrise, d’une indiscipline

Il pense qu’étant donné que Jean Michel Abimbola n’était pas le seul à faire les activités, il va peut-être prendre du recul pour observer les autres.

Au total, l’invité de Virgile Ahouansè pense que le parti du cheval cabré est dans une situation pas très confortable au niveau du département du Plateau. Pour les dernières élections, « L’échec du Bloc Républicain au niveau du Plateau est patent », a avancé François Abiola.

E.L.

À propos admin

Check Also

Compte-rendu du conseil des ministres du mercredi 24 novembre 2021

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce mercredi 24 novembre 2021, sous la présidence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils