JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
lundi , octobre 18 2021

Eloquentia 2021: Anselme Sènan KOSSOUHO fait le point de l’acte 1 et parle des innovations

Depuis de nombreuses années, PLAN SERVICES à travers son équipe de jeunes dynamiques s’est confié la mission d’impacter la population jeune grâce à ses programmes d’action. L’un de ses programmes est dénommé ELOQUENTIA. Il s’agit d’un programme de formation sur  l’art oratoire et la prise de la parole en public pour les apprenants des collèges. Instauré  l’année dernière, ELOQUENTIA s’apprête pour sa deuxième édition. Pour l’occasion, notre équipe a tenu à rencontrer le Président du Comité d’Organisation qui nous a fait la grâce de nous entretenir sur ce vaste programme. Ce fut également une occasion pour lui de nous faire le point de l’édition précédente et de parler des innovations de cette année.

Veuillez-vous présentez à nos amis lecteurs ?

Je m’appelle Anselme Sènan KOSSOUHO,  je suis Journaliste de profession et Président du Comité d’Organisation du programme ELOQUENTIA.

Pouvez-vous nous parler d’ELOQUENTIA ?

ELOQUENTIA est un programme éducatif qui vise à préparer les jeunes, notamment des collèges sur la prise de parole en public. Vous n’êtes pas sans savoir que cela est extrêmement compliqué pour les personnes qui n’y sont pas préparées. Aussi, nous voulons amener les jeunes  à donner des raisonnements potables axés sur les sujets qui concernent autant la vie sociale que la leur.

Monsieur le Président, votre vision est beaucoup plus tournée vers les élèves des collèges. Avez-vous un objectif particulier pour avoir choisi ce genre de public ?

Le collège est notre principale cible parce que les apprenants sont déjà sur la voie de se retrouver au niveau supérieur ce qui probablement les mettra en face des exposés et des présentations devant du monde. La prise de parole n’est plus un sujet à négliger puisqu’elle est au centre de toutes les discussions, des plus grands débats. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles nous avons spécialement pensé à l’art oratoire.

Il est clair que le programme Eloquentia déjà fait du chemin à travers la tenue effective de sa première édition. Que peut-on retenir de l’acte 1 ?

Pour avoir été membre du comité d’organisation de la première édition du Programme ELOQUENTIA, je peux vous dire que ce fut une très belle aventure riche en expérience. Pour rappel, nous avons eu l’idée de lancer la phase pilote de ce programme le 11 décembre 2019. En deux mois de préparation que je ne peux pas détailler ici, nous avons su mettre les petits plats dans les plats pour que l’édition soit unique. C’est alors que la première édition a eu lieu de 28 février 2020 au 15 août 2020. Elle a connu la présence de sept écoles à savoir : CC Don Zéfirino Agostini, CS La Synthèse, CC Père Aupiais, CS Etoile de Sagesse, CS Sainte  Jaudelle, CS Sainte Félicité et CS Sainte Mireille.

Au nom, nous avons formé  soixante-dix (70) adolescents et jeunes sur les notions de prise de parole en public, l’art du débat, les Droits sexuels et Santé reproductive, l’esprit d’équipe, le leadership et bien d’autres.  La première édition a permis de jauger un peu le niveau des apprenants et de leur initié à l’autonomisation.  Ainsi, ils ont eu droit à des formations pratiques sur : comment fabriquer du yaourt ? Comment faire des crêpes ? Ce fut également une édition mouvementée par le contexte sanitaire qui a connu une réadaptation.  À l’arrivée, les fruits ont tenu les promesses des fleurs et nous avons gagné le pari de l’organisation.  Le Collège Catholique Don Zéfirino Agostini a pu tirer son épingle du jeu et a remporté le trophée de la compétition. Pour dire vrai, aucune école n’a démérité, car, ce que nous visons à Eloquentia, c’est d’améliorer la performance de nos participants. En résumé, la première édition du programme Eloquentia a été une réussite.

Puisque vous venez de faire un point satisfaisant de la première édition, parlez-nous un peu des innovations de  la nouvelle ?

Beaucoup de choses ont changé au cours de cette édition à commencer par la composition du comité d’organisation. Contrairement à l’année passée, nous avons lancé un recrutement à l’endroit des jeunes bénévoles en graphisme, cadrage-montage et rédaction d’articles. C’est après un processus de recrutement rigoureux que le comité d’organisation a été mis en place. 

Au niveau du contenu du projet, il faut dire que les choses ont commencé très vite au cours de cette édition.  Nous avons concocté un agenda très relaxe qui permettra à tous les acteurs impliqués de mieux préparer les différentes phases de ce programme qui sont entre autres : formation,  présélection, compétition et suivi évaluation.  La dernière phase est très cruciale par ce qu’elle permettra de toucher plus de jeunes.  En effet, tout juste après la première journée de formation, les participants vont restituer les formations et partager leur expérience dans leurs écoles de provenance par la création des clubs d’art oratoire. À cet effet, 10 adolescents et jeunes seront formés par établissement. Pour finir, nous avons d’autres activités surprises pour les participants.

Quelle sera la suite après cette formation au niveau des apprenants ?

Ils ont reçu une connaissance qui pourra leur servir autant sur le plan scolaire, universitaire, voire professionnel, ils seront tels des prophètes qui doivent porter la bonne nouvelle. Pour faire court, la formation durera trois mois et à la fin, les participants se chargeront de travailler en retour dans leurs écoles respectives en instaurant des clubs d’art oratoire où ils devront partager leurs acquis avec leurs camarades.

ELOQUENTIA est une communauté de jeunes avez-vous dit. Peut-on avoir une idée de la façon dont votre équipe est constituée ?

Bien sûr que oui. Nous n’avons pas manqué de nous entourer d’une équipe de jeunes autant dynamiques qu’engagés. Une équipe toute jeune avec de vraies visions et des activités tout aussi passionnantes.

Quel est votre mot de fin, Monsieur le Président ?

 Je m’en voudrais de ne pas remercier tous ceux qui ont cru en nous et continuent de nous accompagner. Sans eux, nous ne saurions être à ce niveau actuellement. Mon équipe et moi,  promettons ne pas les décevoir, car nous savons combien ils croient en ce projet.  Aussi, je voudrais lancer un appel de vive voix vers toutes les personnes qui se sentent aptes à nous suivre d’une manière ou d’une autre afin de pouvoir porter impacter davantage la jeunesse.

À propos admin

Check Also

Concert : le rappeur Gims ne sera plus à Cotonou le 27 août

Le rappeur français Gims Les fans du rappeur français Gims devront patienter un peu plus. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils