JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
samedi , décembre 4 2021

OUGANDA-PRESIDENTIELLES : 24 ans, John Katumba affronte son grand père Museveni en janvier prochain

Les élections présidentielles auront lieu le 14 janvier 2020 en Ouganda. Parmi les 11 candidats en lice, un jeune homme de 24 ans est au centre de toutes les curiosités. John katumba rêve de succéder à son grand père Yoweri Museveni à la tête du pays.

Si les arrestations des opposants Kizza besigye ou de Bobi Wine sont devenues des faits ordinaires en Ouganda, ces derniers mois, c’est l’arrivée du jeune John katumba sur la scène politique, qui est au cœur de toutes les attentions. 

Diplômé en Gestion du transport et de la logistique en janvier dernier seulement, John katumba, 24 ans, a réussi à faire valider sa candidature à l’élection présidentielle de son pays.

Sa candidature a, dans un premier temps, été rejetée par la commission électorale pour défaut de signatures et insuffisance de caution avant d’être validée le lendemain après avoir satisfait aux critères. « J’ai cherché les 100 signatures obligatoires dans les 98 districts où je me suis fait de nombreux amis qui ont contribué à ma candidature », déclarait-il après la validation de sa candidature. 

Un parcours atypique…

 Né en 1996, John katumba devient orphelin très tôt. Ses deux parents décèdent alors qu’il avait deux ans. Il grandit avec son tuteur dans une banlieue semi-présidentielle de Kampala et a dû faire différends petits boulots pour soutenir sa scolarité. Il ne manque aucune occasion pour partager ses expériences avec les jeunes se basant sur son parcours personnel.

«Je lavais des voitures pendant les vacances et les week-ends pour collecter de l’argent qui viendrait compléter les frais de scolarité et payer d’autres frais scolaires», expliquait-il à Kampala en septembre dernier. Selon plusieurs sources, le jeune candidat aurait également fait la maçonnerie et vendu du charbon de bois pour terminer ses études et aussi pour réaliser son rêve de devenir président de l’Ouganda.  La candidature de John Katumba est plutôt une première dans le pays.

Le coup de pouce de la loi…

Si John Katumba est aujourd’hui le plus jeune candidat en lice pour briguer le poste de Président de la République, c’est parce que la loi l’a permis depuis deux ans. En effet, suite à l’amendement de la constitution en 2018, l’article 102 b qui imposait aux candidats d’avoir entre 35 et 75 ans pour être candidat à la présidentielle a été supprimé. Cette modification législative qui permet à John Katumba d’être candidat à 24 ans, sert également les intérêts du président sortant, 76 ans, en lice pour son sixième mandat à la tête de l’Ouganda depuis 1986.

David Bélankou

À propos laprimeur

Check Also

En 1ère A, il enceinte son professeur d’espagnol. Le proviseur prend une décision

Au Cameroun, un élève de la classe de 1ère A4 aurait enceinté son enseignante de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils