JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

BENIN-LICENCE ET MASTER DANS LES EPES : L’organisation des examens nationaux désormais pérenne

Le gouvernement du Bénin a décrété l’organisation pérenne des examens nationaux de Licence et de Master dans les filières de formation non homologuées des établissements privés d’enseignement supérieur (EPES). C’était à l’occasion du conseil des ministres du mercredi 18 novembre 2020.

Eléonore Ladékan Yayi, ministre béninoise de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Les étudiants des établissements privés d’enseignement supérieur du Bénin savent dorénavant à quoi s’en tenir. Le décret 1102017-194 du 29 mars 2017 portant organisation des examens nationaux pour l’obtention du diplôme de Licence et de Master dans les établissements privés d’enseignement supérieur non homologués a été adopté par le gouvernement.

En effet, cette décision gouvernementale intervient dans le cadre des réformes engagées pour assainir le sous-secteur de l’enseignement supérieur et donner de la crédibilité aux formations dispensées dans les universités privées. La période fixée aux établissements concernés ayant expiré depuis un an, sans que ces derniers aient pu boucler le processus pour l’obtention de l’homologation pouvant permettre à chacun d’eux de délivrer par lui-même ses diplômes, le pouvoir central a pris donc ses dispositions.

« Après analyse de tous les facteurs qui n’ont pas permis la mise en œuvre des dispositions réglementaires prescrites, le Conseil a adopté le présent décret aux fins d’instituer l’organisation pérenne des examens nationaux pour l’obtention des diplômes de Licence et de Master dans les filières de formation non homologuées des EPES », a précisé le compte-rendu du conseil des ministres.

Un tel choix, comme l’a précisé le conseil, émane de la volonté de l’Etat de garantir aux apprenants la possibilité de valider leurs années d’études et d’avoir des diplômes reconnus. C’est toujours dans ce sillage que le gouvernement envisage mettre en œuvre dans le secteur d’autres  réformes visant à instaurer un nouveau modèle d’organisation devant favoriser la constitution de grandes entités d’EPES plus viables. Ceci passera par des accords d’établissement, des communautés universitaires ou des pools d’enseignement.

La stratégie adoptée par l’autorité étatique pour la réussite de ce processus est la mise en place d’un plan d’action structurant de régulation statutaire des universités publiques et des EPES dont fait cas le compte-rendu de la séance hebdomadaire des ministres.

Emmanuel M. LOCONON

À propos laprimeur

Check Also

Educ’Action – Concours « Oscars de l’Excellence » : la championne nationale est de Pobè

3ième édition du concours les « Oscars de l’Excellence » @Educ’Action La 3ième édition du concours les « Oscars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils