JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 20 2022

SOUTENANCE DE THESE A L’UAC : Adénikè Meguida Assani désormais docteur en géographie

Le département de géographie de l’Université d’Abomey-Calavi a un nouveau Docteur. Adénikè Abêbi Meguida épouse Assani, a soutenu sa thèse de doctorat le lundi 09 novembre 2020 avec la mention très honorable et félicitations du jury. 


Adénikè Abêbi Meguida épouse Assani est désormais docteur en géographie. Le lundi 09 novembre dernier, elle a présenté les résultats de ses recherches sur le thème ‘’Approvisionnement en eau de boisson et santé des populations de la commune des Aguégués (basse vallée de l’Ouémé-Bénin)’’.

Devant un jury composé d’éminents professeurs de la sous-région et sous la codirection des professeurs titulaires de géographie, Christophe Sègbè Houssou, et Euloge Ogouwalé, l’impétrant a relevé que l’eau qui est une source de vie peut également être une source de mort quand elle est impropre à la consommation.

D’après ses recherches, les populations de la commune des Aguégués utilisent plusieurs sources d’eau qui sont des dangers pour elles. « Les analyses physico chimiques et bactériologiques de ces eaux ont montré qu’en dehors des eaux de la Soneb, toutes les eaux utilisées par la population sont contaminées par les coliformes fécaux, et les streptocoques fécaux et donc ne sont pas propres à la consommation humaine », a-t-elle expliqué.

Selon Adénikè Abêbi Meguida, l’eau de la Soneb est propre à la consommation et ne contient pas de germes, mais arrivée dans les ménages, ces eaux sont contaminées. Elle en déduit que la contamination est liée à leur mode de transport et de conservation. Ce constat explique selon l’impétrant, le profil épidémiologique de la commune des Aguégués qui est dominé par le paludisme et les maladies diarrhéiques.

Devant les membres du jury, elle a fait savoir que les pathologies liées à l’eau de boisson constituent les principales causes de mortalité des enfants de moins de 5 ans et font 200 décès par an. Les facteurs environnementaux de la pollution de l’eau (à savoir le mode de gestion des ordures, des eaux usées et des excrétas) et les facteurs climatiques sont à la base de la pollution des différentes sources d’eau dans la commune des Aguégués. 

La Gestion intégrée des ressources en eaux, l’implication des autorités locales dans la sensibilisation des populations et la mise en état des infrastructures hydrauliques, la multiplication des séances d’Information, d’éducation de communication et des Communications sur un changement de comportement et surtout, le renforcement de l’intervention du service de l’hydraulique.

Voilà autant de recommandations faites au cours de la présentation, pour prévenir les affections causées par les eaux souillées dans la commune des Aguégués. Au terme de la soutenance, la doctorante a été déclarée admise avec la mention ‘‘très honorable avec félicitations du jury’’ au grade de Docteur.

David Bélankou

À propos laprimeur

Check Also

Educ’Action – Concours « Oscars de l’Excellence » : la championne nationale est de Pobè

3ième édition du concours les « Oscars de l’Excellence » @Educ’Action La 3ième édition du concours les « Oscars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils