JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , octobre 21 2021

«Quand la mauvaise politique vous prend, la raison vous suspend», Prof. Roch Gnahoui David

De la contestation sans fin, ils versent  maladroitement dans l’amalgame. Sur des notions élémentaires,  on dresse le lit à un cafouillage désolant et triste.  Refusant d’être cartésiens, ils se jettent indubitablement dans les bras  de la confusion maladive.  Sur la place publique, ils croient être les plus éclairés, les plus intelligents, les plus perfectionnistes.   Ils travaillent paradoxalement pour un abrutissement de la jeunesse afin de leur jetter les miettes lorsque   l’heure de leur rêverie d’être à table sonnerait. Dans l’assouvissement de leur rêverie, ils entrainent les esprits faibles et avilissent leur corps. Ils méritent le confinement thérapeutique. Ils veulent le voir ; il décide de sortir et puis on s’insurge, on se rebiffe. Quelle contradiction! Dans sa tribune du jour, le Professeur Roch Gnahoui DAVID, nous convie à une analyse toute simple.

Prof. Roch Gnahoui David

QUAND LA MAUVAISE POLITIQUE VOUS PREND, LA RAISON VOUS SUSPEND


Ils ont commencé par contester des chiffres, c’était hier avec les emplois créés. Mais ils ont oublié d’aller demander à un travailliste de leur donner des explications afin qu’ils puissent argumenter et comprendre par eux-mêmes d’abord de quoi il s’agit avant de prendre le gong et réveiller les habitants du quartier.  Ils ont attendu 1700 jours, ils comptaient 1700 jours, ils comptabilisaient comme un petit marchand au soir de sa journée compte ses sous. Ils ne dormaient pas car les chiffres dérangeaient et les mots étouffaient également. Mais ils sont désormais libérés car ils vont devoir arrêter le calcul mental (Zut, qu’est ce qu’on a chicotté des gens).

Qui les a commandités dans cette tâche ingrate consistant à revenir de façon peut être nostalgique aux coups reçus au cours primaire pour insuffisance de connaissance. Vous voulez qu’on aille vous voir mais c’est vous qui refusez de vous conformer à la loi, c’est vous qui violez la loi. 1700 jours pour dire, il n’est jamais allé nulle part dans un monde aujourd’hui ou le présentiel s’éclipse furtivement. Pourquoi, alors que l’on sait que si l’on n’a pas de stratégie, on ne peut aller nulle part ?

Surtout qu’au demeurant, à vouloir tout mener de front, on n’est bon nulle part (De Robert Nagy). Qui pourra leur dire, qui va leur dire, que celui qui habite partout, n’habite nulle part ? Qu’ils sachent que quand on ne sait pas où l’on va, tous les chemins mènent nulle part. Tout se prépare et chaque chose en son temps. On arrive à tout avec de la patience.

Allez proclamer la bonne nouvelle, tout est dans la préparation, la méthode et la stratégie pour aller loin. En tout cas, Dieu qui est nulle part et partout vous voit.

Gestes barrières en permanence, on n’oublie pas. 

RDG.

À propos admin

Check Also

Au Nigéria, Boni Yayi et Olusegun Obasanjo parlent de l’Afrique

De gauche à droite, l’ex président nigérian, Olusegun Obasanjo et l’ex président béninois Boni Yayi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils