JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

BUDGET DE L’ETAT GESTION 2020: Le montant initial en voie d’être ajusté au parlement

PRESIDENT LOUIS VLAVONOU

Le budget de l’Etat, gestion 2020 sera revu en hausse. Tel en a décidé le gouvernement du président Patrice Talon à l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 7 octobre 2020. En effet, l’avènement de la pandémie de coronavirus au Bénin a eu des conséquences sur l’économie béninoise, ce qui a conduit l’exécutif à prendre la décision d’ajuster le budget initialement validé par les députés à l’Assemblée nationale.

Ainsi donc, parti normalement pour l’échéance fin 2020, le budget de 1986,910 milliards s’établirait désormais en équilibre, en ressources et en charges, à 2167,099 milliards de FCFA soit une hausse de 9,1%. A en croire le compte rendu du Conseil des ministre, une telle augmentation s’explique par la prise en compte au budget de l’Etat, des dépenses d’urgence sanitaire, des transferts monétaires en soutien aux citoyens, aux entreprises, aux artisans et aux ménages de même que par des mesures de facilitation d’accès au crédit, d’une part, et la mise aux normes des équipements et installations sanitaires, d’autre part.

Mais en entendant, à l’issue de sa séance de ce mercredi, le gouvernement a transmis à l’Assemblée nationale le projet de loi de finances rectificative pour la gestion 2020 afin que les élus du peuple puissent en examiner le contenu et le valider si possible. Ce qui est essentiellement à souligner dans ce projet de loi de finances rectificative sur la table des députés est le fait qu’il prend en compte les diverses contributions reçues des donateurs et des partenaires techniques et financiers du Bénin dans le cadre de la mise en œuvre du plan de riposte nationale contre la COVID-19.

« Il postule, dans un scénario prudentiel, un taux de croissance révisé du PIB de l’ordre de 2,3% à la fin de l’année 2020 », a précisé le ministre Alain Orounla lors de son point de presse du Conseil des ministres.

À propos admin

Check Also

VED-UAC – Soutenance de licence et master : des étudiants entrepreneurs jaugés et libérés avec suivi

VED-UAC – Soutenance de Licence/ Le Jury Depuis le mardi dernier, plusieurs étudiants planchent  devant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils