JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

«LE CONTENTIEUX DES INFRACTIONS DOUANIERES EN REPUBLIQUE DU BENIN »:Une véritable boite à connaissances pour les disciples de Saint Mathieu

Le lundi 21 septembre est une date qui marque deux événements majeurs intimement liés. C’est en ce jour que l’on commémore la fête de Saint Mathieu considéré comme le saint patron des agents des douanes, percepteurs, comptables, fiscalistes, et des banquiers.

PRESIDENT LOUIS VLAVONOU

Cette date marque également le lancement officiel du livre «Le contentieux des infractions douanières en République du Bénin » écrit par le Colonel à la retraite Louis G. Vlavonou. Ce second événement vient un peu comme une manière particulière de célébrer le 21 septembre entre professionnels douaniers. Le cadre choisi pour la tenue de ce lancement en témoigne puisqu’en le faisant à la Direction des douanes et des droits indirects à Cotonou, c’est dans la maison mère même que ce précieux outil d’enseignement à l’usage des professionnels de la Douane, des étudiants, des transitaires et autres chercheurs est mis sur le marché littéraire en présence des personnalités de l’administration douanière et celles politiques.

Pour l’auteur, le présent ouvrage vient comme une synthèse des expériences capitalisées durant toute sa carrière de Douanier et surtout durant ses 25 années dans l’enseignement du contentieux douanier à l’Ecole Nationale des Douanes du Bénin. Sa publication vise à soutenir les agents de douanes dans l’exercice professionnel de leur métier surtout en ce qui concerne la maitrise des divers mécanismes et procédures de gestion des contentieux douaniers.

«Le droit communautaire ne légiférant pas en matière contentieuse, fait savoir Louis Vlavonou, il laisse à chaque Etat le soin de réprimer les infractions en fonction de ses spécificités ». «Le contentieux des infractions douanières en République du Benin » se veut donc une source où les professionnels douaniers peuvent s’abreuver afin de mieux être opérationnels sur le terrain. Ecrit sur 424 pages, le livre est subdivisé en six (06) grandes parties et contient au total vingt-cinq (25) chapitres repartis au niveau de chacune des parties.

La première partie qui comporte six (06) chapitres aborde la question des infractions douanières. Dans une deuxième partie, l’auteur développe en quatre (04) chapitres la recherche des infractions douanières avant de se pencher sur les principales infractions douanières en troisième lieu et ce en six (06) chapitres. Quant à la quatrième partie, elle a été consacrée à travers quatre chapitres, aux éléments de procédure.

LIVRE « le contentieux des infractions douanieres en République du Bénin

Elle aborde notamment les procédures de constatation des infractions, des personnes habilitées à constater les éléments de preuve, le règlement. Les deux dernières parties du livre ont respectivement pris en compte la responsabilité en matière de douane et les peines douanières. Ce chef d’œuvre préfacé par Gilbert Ulrich Togbonon, magistrat et procureur spécial près la CRIET et postfacé par Ismaël Yves Ogan, avocat aux barreaux de Paris et du Bénin vient ainsi s’ajouter à la bibliographie du président de l’Assemblée nationale dont la dernière publication date d’environ un mois chez le même éditeur, Copef. Avant la sortie de cette œuvre didactique, Louis Vlavonou a déjà à son actif entre autres l’ouvrage autobiographique «La providence divine ne m’a jamais fait défaut» ainsi que d’autres écrits tels que « La douane face au développement du commerce informel au Bénin » ; « Les techniques Bancaires-Assurance-¬Douanes (TBAD) » ; « Le contentieux douanier à l’usage des préposés des Douanes » ; « Le contentieux douanier à l’usage des agents de constatation des Douanes » ; « Guide Fiscal des Douaniers » ; « Le contentieux douanier à l’usage des agents de la catégorie A (Contrôleurs et Inspecteurs des Douanes ».

PRESIDENT LOUIS VLAVONOU

La preuve que la deuxième personnalité du Bénin œuvre sans doute pour qu’une relève de qualité soit assurée pour le Bénin et l’Afrique.

À propos admin

Check Also

« Pour une fois, un Président africain ne vient pas à l’Elysée pour quémander »

Au Bénin, la restitution des trésors royaux par la France fait plus d’un citoyen heureux. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils