JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 20 2022

CONDAMNE POUR HARCELEMENT SEXUEL SUR SON INSTITUTRICE: Le directeur de l’EPP de Tchoucthoubou

Salimane Karimou, Ministre des enseignemnts maternel et Primaire

A déchargé de son poste Alors que la rentrée scolaire 2020-2021 s’annonce à grands pas, le directeur de l’école primaire publique (EPP) de Tchoucthoubou/A de Tanguiéta ne pourra plus occuper son poste de directeur. Matinou Alidou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été récemment condamné à 6 mois de prison assortis de sursis pour harcèlement sexuel contre l’une des institutrices de son école.

Pour cette raison, le ministre de tutelle, par son arrêté du 18 septembre 2020 portant nomination des directeurs d’écoles maternelles et primaires, le décharge au profit de Smith Bognon, ancien directeur adjoint de l’EPP Sépounga, dans la circonscription scolaire de Tanguiéta. Une décision très bien appréciée par des acteurs du système éducatif qui estiment que cette action est un pas de plus dans la lutte contre le phénomène du harcèlement sexuel et encourage les femmes victimes à dénoncer sans peur leurs harceleurs. La situation ayant conduit le Directeur déchu à ce niveau remonte à quelques mois en arrière. En effet, après être harcelée par monsieur Matinou Alidou, l’institutrice Cathérine Yépeta, avec le soutien de son époux, a porté plainte.

Le mardi 9 juin 2020 lors du procès au tribunal de Natitingou, elle sera défendue par Me Marie Elise Gbèdo, avocate et ardente défenseur de la veuve et de l’orphelin dont elle a sollicité les services. Le dossier étant renvoyé à cet effet à une date ultérieure, la persévérance de la plaignante pour un aboutissement heureux a payé et lors de l’audience du mardi 21 juillet 2020, le Directeur Alidou a été reconnu coupable de harcèlement sexuel sur l’institutrice Cathérine Yépeta. Il écope de 6 mois de prison assortis de sursis et d’une amende de 200 mille FCFA.

À propos admin

Check Also

Educ’Action – Concours « Oscars de l’Excellence » : la championne nationale est de Pobè

3ième édition du concours les « Oscars de l’Excellence » @Educ’Action La 3ième édition du concours les « Oscars …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils