JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mercredi , janvier 26 2022

SOUTENANCE DE THESE POUR UN DOUBLE DOCTORAT EN FRANCE ET AU BENIN: Enagnon Christian Adadja propose une solution cruciale face à un problème environnemental

Il vient de s’inscrire et ce de façon remarquable sur la liste restreinte des docteurs. Enagnon Christian Adadja, puisque c’est de ce jeune béninois qu’il s’agit, a présenté jeudi 16 juillet 2020 une thèse unique pour l’obtention d’un double doctorat à l’université de Lorraine en France et celle d’Abomey-Calavi au Bénin. Face à un jury composé d’éminents professeurs de l’Université de Lorraine (France), de l’Institut des Sciences et Technologie de Luxembourg et de l’Université d’Abomey-Calavi, l’impétrant a défendu sa thèse portant sur la « Modélisation multi-échelles des propriétés élastiques du composite Argile-Paille de riz ».

Au bout de longues recherches, il a planché devant les jurés internationaux pour exposer les fruits de ses travaux encadrés par Mohamed Gibigaye de l’Université d’Abomey-calavi au Bénin, le Professeur Hamid Zahrouni et le Professeur Mahdia Hattab de l’Université de Lorraine en France. Il ressort de son exposé que le matériau composite Argile-Paille de riz est un matériau écologique performant, constituant une alternative à l’utilisation du ciment dans la construction des logements modernes en milieu rural et péri-urbain dans les pays en voie de développement.

La solution de choix proposée par le soutenant permettra de diminuer les impacts environnementaux liés aux émissions de gaz à effet de serre notamment le CO2 et la consommation d’énergie lors de la production du matériau ciment, l’extraction et le transport des agrégats sable et gravier, nécessaires pour la confection des mortiers et bétons. En plus des coûts de construction et d’exploitation qui sont réduits avec cette alternative, il s’agit aussi d’une approche permettant aux acteurs du secteur de la construction de prédire le comportement mécanique de la terre argileuse renforcée de fibres de pailles végétales sans prendre forcément par des expérimentations en laboratoire dont le caractère fastidieux et onéreux n’est plus à rappeler.

Enagnon Christian Adadja est parvenu à convaincre le jury avec ses arguments. Il faut dire que la thématique développée est en parfaite harmonie avec les objectifs du développement durable. A la suite de son exposé très satisfaisant, le candidat est sacré d’une part Docteur en Mécanique des Matériaux du génie civil de l’Université de Lorraine, France ; et d’autre part, Docteur en Mécanique et Structures du génie civil de l’Université d’Abomey-Calavi, Bénin. Un double titre accompagné des félicitations des membres du jury ayant apprécié la qualité du travail par visioconférence du fait contexte sanitaire lié au coronavirus.

À propos admin

Check Also

VED-UAC – Soutenance de licence et master : des étudiants entrepreneurs jaugés et libérés avec suivi

VED-UAC – Soutenance de Licence/ Le Jury Depuis le mardi dernier, plusieurs étudiants planchent  devant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils