JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , novembre 30 2021

DEVELOPPEMENT DES TRANSPORTS TERRESTRES AU BENIN: L’ANaTT resserre les liens avec les communes

Thomas Agbéva

L’agence nationale des transports terrestres (ANaTT) a entamé jeudi 16 juillet 2020 une formation à l’endroit de ses points focaux au niveau des communes. Le lancement officiel des travaux dans le cadre de cette première édition a été effectué à l’hôtel Link de Lokassa, sous la conduite du Directeur Thomas Agbéva.

Emmanuel M. LOCONON

Maillon indispensable de la chaîne de production, les transports terrestres sont un sous-secteur clé au centre de la politique du gouvernement dit de la rupture depuis son avènement en 2016. Son efficacité sur le plan national dépend aussi de la place que lui accorde l’administration à la base. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’agence nationale des transports terrestres a décidé de renforcer sa collaboration avec les communes du Bénin. Cette structure née sur les cendres de la Direction Générale des Transports Terrestres (DGTT) voudrait par là travailler en synergie avec les mairies pour plus de résultats afin de soutenir par ricochet l’équipe gouvernementale conduite par le président Patrice Talon. La première édition de la formation initiée à cet effet a rassemblé les représentants des municipalités du Mono et du Couffo.

Il s’agit soit des maires, des adjoints aux maires, soit des conseillers communaux désignés par la mairie pour veiller au sein de la commune à la mise en application de la politique de l’ANaTT. La mission confiée à ces points focaux est d’aider l’Agence à collecter les données statistiques en matière de transport terrestre notamment le transport routier en République du Bénin. Tout au long de la formation lancée par le Directeur Thomas Agbéva, ils ont été suffisamment entretenus sur les différents textes qui encadrent le sous-secteur des transports terrestres.

Occasion également pour ces derniers de mieux s’informer sur les rôles des différents acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la politique de l’Etat béninois dans le sous-secteur en question. Une mission trilogique pour l’ANaTT L’Agence nationale des transports terrestres s’est assigné, en collaboration avec les communes, trois missions essentielles. Les deux premières concernent les communes, les élus communaux, les maires. En effet, étant donné la place qu’occupent le transport urbain, le transport rural, et le transport interurbain au sein des municipalités, l’ANaTT devra assister celles-ci dans la conception, l’organisation et la gestion de ces transports.

La troisième mission consiste à mettre en œuvre la politique nationale de l’Etat béninois en matière de mobilité humaine. Le moyen trouvé par la structure pour mieux accomplir avec efficacité ses missions est de resserrer les liens avec les gouvernements décentralisés avec les répondants au niveau des différentes collectivités locales. Lesquels sont appelés à ajuster leurs connaissances avec l’évolution du sous-secteur des transports terrestres.

À propos admin

Check Also

Réécriture de l’histoire générale du Bénin : l’Ansalb désigne François Abiola pour coordonner une commission ad’hoc

Nazaire Padonou, président de l’ANSALB Un projet d’envergure en vue au Bénin. Il s’agit de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils