JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
jeudi , janvier 27 2022

GOUVERNANCE FINANCIÈRE ORTHODOXE ET RATIONNELLE: La PRMP et la CCMP, deux innovations majeures qui crédibilisent la gouvernance VLAVONOU

L’un des maillons forts de la gouvernance parlementaire sous le président Louis Gbehounou Vlavonou reste les réformes courageuses opérées dans la gestion des finances de l’institution. En un an, la 8ème législature a opéré des réformes majeures visant à rendre transparente l’utilisation qui est faite des ressources de  l’institution parlementaire. On peut citer en exemple la mise en place des organes de gestion et de contrôle des marchés publics conformément au code des marchés publics pour barrer la route à toute forme de corruption. 

 Aujourd’hui, la transparence, la libre concurrence d’égalité et d’appels à concurrence et le respect de l’orthodoxie en matière de passation des marchés publics sont de rigueur à l’Assemblée nationale.  C’est une grande première ! En effet, l’objectif essentiel que s’est assignée la 8ème législature sous le leadership éclairé du président Louis Gbèhounou Vlavonou est de moderniser sans ménagement l’administration parlementaire dans tous ses compartiments.

Un an après,  il convient de marquer un arrêt pour jeter un regard synoptique sur les grandes réformes de cette mandature qui affiche de très bonnes performances. Au niveau de la gouvernance financière, des avancées notables sont observées. Non seulement le président Louis Gbèhounou Vlavonou a rattrapé un retard  en mettant sur pied des organes pour la gestion et le contrôle des marchés publics qui est considéré comme un nid de la corruption, mais aussi et surtout, a-t-il réussi à nettoyer les écuries d’Augias et mis le Parlement sur l’orbite de la bonne gouvernance financière. Sous la 8ème législature,  la Personne Responsable des marchés publics (PRMP) et la Cellule de contrôle des marchés publics (CCMP) sont mises en place et des personnes sont nommées à cet effet. Dorénavant au Parlement, on ne peut plus passer des marchés à vau-lau comme dans une épicerie même si le Parlement reste une institution dont l’autonomie financière et de gestion reste établie par la  constitution. Ces brillantes réformes initiées ont fini de placer l’administration parlementaire dans le concert des institutions modernes.

En effet, à  en croire Fayoyi Dohaho, Personne Responsable des marchés publics au Parlement, la corruption est une pandémie économique qui ronge les pays, plombe et annihile leur développement.  C’est pour cela  que les organisations internationales, régionales, sous régionales et nationales ont pris chacune des dispositions pour contrer ce phénomène et ses effets.  C’est alors que nous avons des normes spécifiques de l’OCBE, des directives de l’UEMOA, des lois et des réglementations des pays. Avec la 8ème législature,  le réformateur hors pair Louis Gbèhounou Vlavonou et les autres membres du bureau de l’Assemblée nationale ont apprécié la situation à sa juste lmesure,.prenant sur eux la responsabilité d’assainir le secteur. Même s’il est vrai que le Bénin a voté des lois dans le sens de la Lutte contre la corruption  et la promotion de la bonne gouvernance, notamment la loi 2017-04 du 19 octobre 2017 portant code des marchés publics, beaucoup de choses restent encore à faire. L’application de cette  loi n’était pas traduite dans les faits au niveau de l’administration parlementaire.

Il fallait une volonté politique pour y arriver. Et le président Louis Gbèhounou Vlavonou a eu le mérite de faire passer sa main de réformateur à ce niveau. En réalité, depuis l’arrivée du renouveau démocratique, le Parlement n’a jamais connu un organe de gestion des marchés publics.  C’est donc avec la 8ème législature que ces organes de passation de marchés publics notamment la PRMP et la CCMP ont vu le jour.   Et en commun des fonctionnaires parlementaires reconnaissent que depuis le 06 janvier 2020 où ces organes de gestion des marchés publics ont été créés, on observe un net changement car les principes de gestion des marchés publics  sont rigoureusement appliqués. 

 
Un regard sur la PRMP et La CCMP 


   Qu’est ce que s’est que la PRMP et la CCMP? La PRMP est une personne mandatée par l’autorité contractante pour conduire les procédures de passation des marchés depuis la désignation de l’attributeur jusqu’à l’approbation du marché définitif.  Selon l’article 15 du code des marchés publics, la CCMP une cellule qui est constituée aux côtés de l’autorité contractante pour donner son avis de conformité sur l’ensemble des opérations de passation des marchés publics.


Hermann OBINTI

À propos admin

Check Also

Sanction des Etats-Unis via la MCC : le Bénin, souverain, prend acte

Patrice Talon, président de la République du Bénin Les Etats-Unis ont annoncé, 14 décembre 2021, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils