JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
mardi , décembre 7 2021

Croissance vertigineuse DE LA COVID-19 AU BENIN :Les lieux de culte dans le collimateur du gouvernement


La COVID-19 a  connu désagréablement une croissance exponentielle au Bénin depuis la levée du cordon sanitaire, la réouverture  des bars, des lieux de culte et la  reprise de circulation  des véhicules de transports communs. De 2 décès, le pays qui recevait les félicitations pour sa gestion,  se trouve à plus d’une dizaine de décès avec un total de  597 cas contaminés, 348 sous traitement et 238 guéris. Ces chiffres qui font déjà peur peuvent être la conséquence du  relâchement observé au sein de la population au lendemain du 02 juin.   Pour mieux évaluer la situation, les ministres Pascal Koukpaki,  Benjamin Hounkpatin, Sacca Lafia ont tenu dans la matinée d’hier jeudi 18 juin 2020, une réunion de suivi de la mise en œuvre des mesures officielles  du COVID-19 avec les autorités religieuses. À l’issue de cette réunion, le ministre  d’État Koukpaki   a laissé entendre << Nous allons déployer dans le week-end, beaucoup d’éléments qui reviendront certainement le lundi nous dire, image à l’appui, comment le week-end s’est passé dans les différentes communautés religieuses. Après ça, le gouvernement avisera. Donc, nous devons redoubler d’effort et il vous appartient de lancer un appel à tous les célébrants, à tous vos autres responsables religieux, pour que le message du gouvernement soit bien entendu. Nous devons nous mobiliser pour respecter les gestes barrières qui sont prévus et nous devons observer la prudence pour éviter à notre peuple d’avoir à gérer des choses difficiles face à cette crise>>En passant au crible de la raison ces propos, plusieurs questions triturent l’esprit. Le  ministre semble-t-il dire que les lieux de culte ont favorisé   la contamination? Si l’on laisse les lieux  de loisirs et les transports communs pour commencer par les lieux de culte, cela rime à quoi? Allons-nous vers une nouvelle  fermeture des lieux de culte ? Personne ne peut donner une réponse fiable.  Il est vrai que sur les réseaux sociaux,  circule la fermeture des lieux de culte pour le 26 juin: c’est une infox. Ce qui est sûr, après le weekend plus précisément le lundi, il y aura confirmation ou information. Que les responsables religieux  impriment aux adeptes et fidèles,  la marque du respect des gestes barrières. Cela y va pour la survie de nous tous car le mal n’est pas encore vaincu. C’est pour cela que le ministre Benjamin Hounkpatin appelle  à la responsabilité individuelle et collective. << Il faut se protéger et protéger les autres. C’est une question de responsabilité individuelle et collective>>a-t-il  souligné. Rappelons que  parmi les 11 décès enregistrés, 6 derniers sont diabétiques. Ce chiffre prouve que les personnes aux santés vulnérables( les diabétiques, les drépanocytaires…)  doivent être plus protégées ainsi que celles du troisième âge.

Bienvenue AGBASSAGAN

À propos admin

Check Also

Covid-19 : le Bénin lance deux mois de campagne intensive de vaccination

Ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, lancement de la campagne accélérée de vaccination contre la Covid-19, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COVID-19
Aller à la barre d’outils